Braga

Braga (Bracara Augusta) a été fondée par les Romains en l’an 27 avant J.-C. Elle fut la capitale de la province romaine de la Galice, au troisième siècle. Elle fut conquise par les Souabes, qui l´ont fait la capitale de leur royaume (V siècle) et plus tard, par les Visitados. A cette époque, Braga était déjà un important centre religieux. Entre le VIII  siècle et le Xe siècle, elle fut envahie par les Arabes, ayant été totalement détruit. Au XIe siècle,resurgit l’ombre de la cathédrale et de la puissance des archevêques, maîtres de Braga.

En 1494, est sorite de la presse de Braga de João Gherlinc, le premier bréviaire de Braga imprimé. Au XVIe siècle, un humaniste, D. Diogo de Sousa, un vrai prince de la Renaissance, archevêque de Braga (1505-1532), se charge de la transformation profonde de la vieille ville médiévale (avec 24 rues et 800 maisons), à la fois dans les zones urbaines comme dans la culture. Il enrichit la Sé, avec une majestueuse abside. Il ouvre des rues et des places à l’intérieur et à l’extérieur des murailles (Champ de la Vinha, Carvalheiras, Hortas, Remédios). Il a fondé l’Hôpital de S. Marcos. Il remplit Braga de fontes et sculptures. Il déchire la grande Alameda appelé Champs de Sant’Anna, aujourd’hui Avenue Central. Mais c´est aussi à cette époque qui s´accentuent les caractéristiques éminemment religieuse de Braga, à travers la fondation d’innombrables monastères, des couvents (S. Frutuoso, Remédios, S. Paulo, Pópulo, Salvador), collèges, séminaires, confréries, etc. C´est cette évolution qui affecte fortement la mentalité et le mode de vie des habitants de Braga.

Braga, au début du XVIIIe siècle, nous apparaît comme une ville pieuse, fermé, vers l’intérieur de lui-même, protégée par des volets et persiennes qui ont émergé dans les maisons religieuses, rapidement elles se sont propager dans toute la zone urbaine.

Au XVIIIe siècle, la ville s´évidencie avec le style de l’architecture – barroco – qui la marque profondément . A cette époque, surgit , celui qui peut être considéré comme un des plus grand génie de l´art de Braga, André Soares. Cet homme, est responsable á des oeuvres commes, la Maison de la Mairie, Le Palais do Raio et l´eglise des Congregados.

À ce stade, Braga centralisait une partie importante du commerce de la zone rural qui dominait.  Dès le XIXe siècle, commence un processus décaractérisation et de destruction de son centre historique. Pour cela a contribué, d’une part, les invasions françaises et les combats libérales, qui ont frappé durement Braga avec son immense étendoir de vols, pillages et destructions; de l’autre, les tentatives de «moderniser» la ville, qui a conduit à la destruction des monuments importants et la défiguration presque totale de la ville médiévale. Cette destruction, qui se prolonge jusqu’à nos jours, contraste avec le développement et la croissante de l´importance de Braga, véritable coeur du Minho.

Que voir

Braga

Théâtre Circo

C´est une référence dans le domaine des arts, non seulement pour avoir l’une des plus charismatiques salles de spectacles du pays, mais parce que le choix de sa programmation répond aux critères de qualité et de l’éclectisme.

Braga

Mainson des Coimbras

La première église de S. João do Souto, originaire du XIIe siècle, se trouvait alors sur la muraille, étant été implantée dans le cadre d´une typique expansion médiévale de banlieue, dans ce cas résultant de la confluence de trois routes.

Braga

Arcade

Cet ex-libris de la ville, a été construite contre la vieille muraille médiévale. Aujourd’hui c´est un emplacement central, séduisant, animé par de multiples cafés et une nouvelle place fermé à la circulation et rempli de fontaines et des jardins.

Braga

Jardin St. Bárbara

C´est un jardin public de la ville, près de l’aile médiévale du Palais Episcopal de Braga. Au  centre il y a une source du XVIIe siècle surmontée de la statue de Santa Bárbara, d’où le nom du jardin.

Braga

Sé Catedral

« Plus ancien que la Sé de Braga » est une expression populaire qui est utilisé lorsque vous souhaitez définir l’âge de quelque chose, ce qui indique l´ancienneté de la Sé. Selon la tradition, le diocèse de Braga a été créée au cours du IIIe siècle.

 

Braga

Champ de la vinha

Le Campo da Vinha, typiquement nommé Place Conde de Agrolongo, est un autre des produits urbanistic de l´action programmatique de l’archevêque D. Diogo de Sousa. Le nom populaire provient du fait qu’il existait le vignoble de Santa Eufémia.

Braga

Place de la Mairie

L’Arène de Taureaux, comme  anciennement a été connue cette place, a été le lieu de festivités de cette nature, elle aurait été ouverte dans la seconde moitié du XVIe siècle, au cours de la prélature de l’archevêque D. Frei Agostinho de Jesus (1588 à 1609).

 

Braga

Arc de porta nova

Ce fut une des portes dans les murailles de la ville, déchirés en 1512, à l’époque de l’archevêque de Braga, D. Diogo de Sousa. son actuelle façade remonte à 1772, par l’initiative de l’archevêque D. Gaspar de Bragança, avec le projet de l´architecte de Braga, André Soares.

Braga

Stade Municipal de Braga

Le Stade Municipal de Braga, connue sous le nom du Stade de la carrière, est un stade de football conçu par l’architecte portugais Eduardo Souto Moura et par l´ingénieur Portugais Rui Furtado, est situé le long du parc urbain implanté sur les pentes du Monte Castro.

Braga

Bom jesus

Bom Jesus de la Colline est l´ex-libris de la ville, où l’art et la nature sont combinés ce qui en fait un espace sacré et de repos . C´est un espace de repos et de visite avec la diversité et la rareté de ses espèces d’arbres, de jardins, lacs avec des bateaux d’aviron, etc.

 

Braga

Sanctuaire du Sameiro

Le Sanctuaire de Notre-Dame du Sameiro est un sanctuaire marial dont la construction a commencé le 14 Juillet 1863. Le fondateur était le vicaire de Braga, le prêtre Martinho António Pereira da Silva. Ce Sanctuaire est l’un des plus grands centres de dévotion mariale au Portugal.

Braga

Monastère de Tibães

Le monastère de São Martinho de Tibães a été fondée au XIe siècle. Au XVIe siècle, il est devenu la maison mère de l’ordre pour le Portugal et le Brésil. Il est classé comme un bâtiment d’intérêt public depuis 1944.

Patrimoine

Braga

Source de l´ ídol

Un sanctuaire qui affiche un front vertical sculpté d’un affleurement de granit, dans lequel les reliefs et inscriptions figuratives ont été sculptés, fonctionnement comme une fonteneire. Tout indique que l’origine est pré-romaine, ayant été consacrée à la déesse Nabia comme divinité principale et à Tongus Nabiagus son partenaire, un immigré, originaire de la ville de Arcobriga appelé Celicus Fronto.

Braga

Nogueira da Silva

Le musée doit sa fondation à l’héritage, fait en Septembre 1975 à faveur de l’Université de Minho par António Augusto Nogueira da Silva. Originaire d’une famille de Braga, le musée a développé une activité philanthropique pour laquelle il a reçu plusieurs ordres honorifiques. Le musée possède une collection variée de peintures, sculptures et arts décoratifs. Il a une salle d’exposition et plusieurs activités culturelle.

Braga

Musée du pio XII

Fondée en 1957 par le Chanoine Luciano Afonso dos Santos, c´est un musée dédié à l’art sacré et l’Archéologie. Le musée a subi plusieurs changements au fil des ans. Entre 2000-2002 le musée, avec le soutien de l’Union européenne, fut entièrement rénové. Actuellement la collection du musée est divisé en sept parties.

Braga

D. Diogo de sousa

Le Musée archéologique D. Diogo de Sousa est un musée qui comprend des collections d’archéologie, de la région du nord du Portugal, avec une attention particulière autour de la ville de Braga, dont la chronologie s’étend du Paléolithique à l’époque médiévale.

Braga

Palais biscainhos

Ce palais aristocratique, avec de grandes chambres et plafonds luxueux et des jardins baroques révèlent la vie quotidienne de la noblesse du XVIIIe siècle, ainsi que de nombreuses références à la vie des autres habitants de l’espace: les fonctionnaires, les esclaves, les aumôniers.

Braga

Musée de l´image

Le musée doit sa fondation à l’héritage, à faveur de l’Université de Minho par António Augusto Nogueira da Silva. Le musée possède une collection variée de peintures, sculptures et arts décoratifs. Il a une salle d’exposition et plusieurs activités culturelle.

Événements

Braga

SEMAINE SAINTE

C´est l’événement religieux qui attire le plus de touristes dans la ville avec diverses professions.

Mois: Mars

Braga

BRAGA ROMAINE

L’événement « Braga Romana », est destiné à célébrer les premières temps de vie de ce qui a été l´Opulente Ville Bracara de Augustus.

Mois: Mai

Braga

S. JOÃO

C´est la plus grande fête du conseil qui célèbre la naissance de Saint João Baptista. Le point culminant de la fête est la nuit du 23 au 24 Juin.

Mois: Juin

Braga

NUIT BLANCHE

C´est une initiative culturelle et de loisirs célébrant la ville, l’infrastructure et la culture. Un événement ouvert à la communauté et aux visiteurs. La fête dure un total de 48 heures, offrant plus d’un événement par heure.

Mois: Septembre

Braga

CRÈCHE DE PRISCOS

La crèche en mode live de Priscos est une occasion de faire un voyage à l’époque de Jésus. Une epoque avec les voix, la musique, les odeurs, les goûts, les sons, les maisons, les magasins, les parcs et les marchés.

Mois: Décembre

Braga

BANANEIRO

La visite au « Bananero », quelques heures avant la veille de Noël, est l’une des traditions les plus populaires de Braga. Tout a commencé á plus de trois décennies dans un petit magasin appelé « Casa das Bananas ».

Mois: Décembre (Noël)

Restaurants & Bars

Braga

SPIRITO CUPCAKES

A Spirito Cupcakes & Coffee est née à Braga à l’été de 2011 pour offrir une alternative au café traditionnel, les gâteaux typiques et la crème glacée industrielle.

Spécialités: Gelato & Cupcakes
Prix moyen: 6€

 

Braga

Café la Brasileira

L’un des cafés les plus anciens et historique de la ville, ayant célébré 100 ans en 2007. Il est situé dans le centre historique et on peut, à partir de sa belle terrasse, observer l’arcade et le début de l’Avenue de la Liberté.

Spécialités: Café de sac
Prix Moyen: 3€

Braga

BIRA DOS NAMORADOS

Situé à quelques mètres de la Cathédrale de la Sé de Braga, au coeur de la ville, vous trouverez « Bira dos Namorados » | un restaurant spécialisé en Hamburguers et Steak au plat artisanale, offrant aussi un café concert avec des produits régionaux.

Spécialités: Hamburgers & Steak au plat
Prix Moyen: 5-8€

 

Braga

CENTURIUM

Bénéficiant d’un emplacement privilégié, le restaurant Centurium est situé dans un bâtiment du XIX siècle, la Maison de la Légion. A l’intérieur, les arcs et les murs de granit, la musique d’ambiance, le jardin privé et la décoration chaleureuse, invitent aux plaisirs de la gastronomie et d´une bonne conversation.

Spécialités: Cuisine Méditerranéenne
Prix Moyen: 10€ – 20€

 

Braga

SILVAS

Considéré comme une référence de la ville de Braga, dans l’art de la cuisine traditionnelle portugaise, il n´est pas seulement un endroit où le client se sent invité á déguster un bon repas, c´est également un espace de convivialité.

Spécialités: Cuisine Traditionnelle
Prix Moyen: 10€

 

Braga

Dona julia

Pour ceux qui choisissent les saveurs traditionnelles de Minho, cette option est certainement un restaurant à considérer. Un espace qui offre á ces clients trois salles distinctes, chacune avec sa propre personnalité.

Spécialités: Traditionnel & Sushi
Prix Moyen: 30€ – 40€

 

Scroll Up